Par Gwenola MALBRANCKE (promo 2013)

J’y ai passé une « drôle d’année scolaire 2013 » avec parfois avec le sentiment d’être trop confiante pour pouvoir devenir coach…

J’ai coaché à tout prix (c’est à dire sans être payé) mes 2 « sujets de mémoire », et j’ai obtenu la certification en mai.

Puis j’ai traversé l’Atlantique, avec mes cours, mes bouquins, et l’envie de conquérir la Martinique.

Je savais qu’il me faudrait quelques mois pour m’imprégner de cette nouvelle culture.

J’ai d’abord construit mon site, rempli mon réseau Linkedin avec des fonctionnaires, des militaires et autres directeurs de rhumeries !

Je me suis laissé décourager par certaines âmes grises m’affirmant qu’ici les gens n’étaient pas prêts à prendre leurs vies en main .

J’étais sur le point d’abandonner, quand en mars, le téléphone a sonné.

Une vraie cliente !

Un premier vrai chèque, que l’on a envie d’encadrer.

Puis une deuxième.

Puis l’été…Puis le calme, une « visiteuse » et de nouveau un certain découragement…

En tant qu’ancienne journaliste animatrice, j’ai proposé à une radio d’intervenir sur son antenne pour parler du coaching. Et la machine est repartie.

Aujourd’hui j’ai 3 clientes passionnantes, « belles » et courageuses.

Elles sont passées par la Métropole (mais toutes antillaises) et veulent avancer dans leur carrière professionnelle.

Elles sont : prof, animatrice de maison de retraite, commerciale, directrice d’office HLM…

J’ai quelques fois l’impression qu’elles n’ont pas besoin de moi….

Mais je me trompe .

Je les écoute. Elles s’écoutent. Elles s’apportent des solutions « révélatrices ».

Je découvre en ce moment la puissance de la question sans réponse.

Je commence à ne plus remplir le vide.

Je voudrais ici, les remercier.

Ainsi que mes 2 maitres coach : Maria-Pia Stenne de Longueval à Blois, et Daniel Feisthammel au Cap Fréhel. (C’est mon coté « Belle Île en mer Marie Galante… » )

Ils m’insufflent régulièrement leur énergie et leurs idées.

Merci aussi à Roland, Anne, Elisabeth, Frédéric et François (et son grog qui nous a réchauffé le cœur un soir de décembre).

Un « niveau 2 » de la formation serait le bienvenu.

Du soleil à tous !

Gwenola MALBRANCKE

http://www.coach-pro.fr